English

Un Savoir-faire

Nous appliquons toutes les bonnes règles d’une viticulture durable de qualité :

- Travail mécanique des sols à la charrue ce qui oblige les racines à s’enfoncer plus profondément et évite l’emploi de produits herbicides.

- Traitement phytosanitaire raisonné, c’est-à-dire que la protection de la vigne contre les maladies cryptogamiques est assurée par des interventions calibrées pour en limiter strictement l’impact sur l’environnement.

- Limitation rigoureuse des rendements par la taille et le contrôle de la végétation au bénéfice de la meilleure qualité possible.
Nous vendangeons à la main. Les raisins sont transportés en caisses, ce qui leur permet d’arriver intacts à la cuverie. Notre pressoir pneumatique permet d’extraire le moût sous faible pression.

Les blancs sont mis en cuve pendant 24 heures pour leur permettre de débourber, c’est dire pour laisser le temps aux particules grossières de précipiter au fond de la cuve. Immédiatement après, le jus clair est mis en fût de chêne. (Un quart seulement de fûts neuf.) La fermentation alcoolique s’y déroule naturellement sans apport de levures artificielles. La fermentation malo-lactique lui fait suite. Au bout d’environ 14 mois, le vin est soutiré en cuve, filtré puis mis en bouteille.

Pour les rouges, la fermentation se fait en cuve pendant environ 2 semaines. Progressivement l’alcool dissout les colorants et les tanins contenus dans les peaux des raisins, lesquels ont subi un égrappage complet. Quand tous les sucres sont transformés en alcool, le vin est entonné en fûts de chêne. Comme pour les blancs, la mise en bouteille s’effectue au bout de quelques 14 mois. Les fûts sont renouvelés chaque année par quart.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération | Mentions légales | Rouge Cerise